Jeunes filles

(Mis à jour le: 8 janvier 2016)
Telle la pomme savoureuse,
Rouge au bout même de la branche,
Là-haut, sur la plus haute branche.
Ah ! les cueilleurs l’ont oubliée.
Non, ils ne l’ont pas oubliée,
Ils n’ont pas pu y arriver.

Monte la lune dans son plein,
Les filles autour de l’autel…

Ainsi jadis, d’un pied léger,
Dansaient les filles de la Crète,


Autour d’un autel bien-aimé.
La musique animant la fête,
Et du gazon elles foulaient
Les fleurs à la douceur si fraîche.

Les pois chiches dorés poussaient sur le rivage.

Le sommeil aux yeux noirs est venu sur leurs yeux.

Est devenu froid le coeur des colombes,
Leurs ailes se sont repliées.

 

Poésie Sappho

Sappho

Jeunes filles Poésie Sappho

 Poésie Sappho - Jeunes filles -  Telle la pomme savoureuse, Rouge au bout même de la branche,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/