Jean Jaurès, histoire et biographie de Jaurès

(Mis à jour le: 6 janvier 2016)
Jean Jaurès, histoire et biographie de Jaurès
Evaluer cet article

Jean Jaurès, un homme politique

Jean Jaurès est un homme politique et orateur français très célèbre. Il est né le 3 septembre 1859 à Castres au Tarn et est décédé, assassiné, le 31 juillet 1914 à Paris.

C’est un prénommé Raoul Villain qui a commis l’acte de l’assassinat.

Jean Jaurès était surtout connu pour ses actes pour faire régner la paix en Europe et il était l’un des plus grands opposés à la Première Guerre mondiale.

Jean Jaurès a consacré toute sa vie à la défense des opprimés et des plus démunis.

Jean Jaurès

Jean Jaurès

Vie de Jean Jaurès

Jean Jaurès est né dans une famille appartenant à a classe bourgeoise de Castres. Il a réussi de brillantes études, il était un élève prodige et surprenant. Il rejoint par la suite l’Ecole Normale Supérieure, où il a été élu premier de la classe en 1878 et le 3ème lors de son agrégation de philosophie.

En 1881, alors gradué, il prend en charge la mission de professeur de philosophie au lycée d’Albi.

Il a commencé le travail politique très jeune et est entré dans le camp républicain. En 1885, il fut élu député à Castres. Quelques années plus tard, il retourne à l’enseignement après avoir perdu lors des élections de la circonscription de Carmaux. Il termine donc sa thèse en
philosophie intitulée De la réalité du monde sensible.

Jean Jaurès entame par la suite la rédaction de son œuvre le plus célèbre Histoire Socialiste de la Révolution Française.

Jean Jaurès un homme politique

Jean Jaurès un homme politique

Ce n’est qu’en 1892 que Jaurès se trouve face à la classe ouvrière, après la grève entamée par les mines de Carmaux. Il entre donc dans la vie de ses ouvriers et se convertit au socialisme. Appuyé énormément par ces ouvriers, il réussit à devenir le député de la ville minière de Carmaux.

Jean Jaurès est celui qui a proposé la création d’une deuxième verrerie sous la forme d’une coopérative ouvrière, qui a été créée en 1896 à Albi.

Devenu l’un des plus grands défenseurs du socialisme en France, il publie plusieurs articles dans des revues françaises notamment la Dépêche de Toulouse et L’Humanité, cette revue dont il est le propriétaire depuis 1904.

L’une de ses paroles les plus marquantes est : “Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage”. Il s’est mis ensuite à défendre Alfred Dreyfus qui a été
condamné dans l’affaire d’espionnage en faveur de l’empire allemande.

Jean Jaurès a joué un rôle très important pour la création de la S.F.I.O en 1905, un nouveau parti socialiste qui nait de la fusion de deux partis socialistes. Il a également contribué à développer la C.G.T.

Jean Jaurès

Jean Jaurès

Jean Jaurès était l’un des rares hommes politiques pacifistes de son époque. Il s’attendait au déclenchement de la Première guerre et tenta de trouver un point de réconciliation entre les peuples, ce qui a été aperçu par plusieurs politiciens et de ses ennemis comme une incitation à la trahison.

Jean Jaurès fut assassiné le 31 juillet 1914, soit quelques jours du déclenchement de la Grande guerre, par Raoul Villain, un nationaliste alors qu’il prenait un café  au Café du Croissant à Paris.

Les cendres de Jean Jaurès ont été transférées au Panthéon, rejoignant ainsi les grands hommes de la patrie, 10 ans après sa mère.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/