Je vois couler

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Je vois couler dans ton coeur

Du baume léger que tu me destines

Un fluide apaisant
Pour mes vieilles blessures

Et dans tes grands yeux
Des gouttes de pluie

Descendant indécises
Jusqu’à ton menton

Et que tu recueilles
Pour qu’elles cicatrisent


Un jour les blessures
Que génère mon deuil

Bras ouverts je t’accueille
Gorgé d’espérance

Je t’attends sur le seuil
Du portail rouillé

Dont les lourds battants
Burinés par temps

Ne cessent de grincer
Dès que souffle le vent

Jacques Herman
2013




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/