Je suis tant bien que je ne le puis dire

(Mis à jour le: 6 janvier 2016)
Que d’avoir mal pour chose si louable,
Comme à chacun son grand contentement,
Tout bon esprit (tant soit peu raisonnable)
Le pourra croire, et par bon jugement.

Mais si voulez connaître clairement,
Lequel des deux a sur plaisir puissance,
Faudra goûter d’un mur entendement
L’heur et malheur de votre connaissance

Rymes
Pernette de Guillet

Je suis tant bien que je ne le puis dire Rymes Poésie Pernette du Guillet

 Poésie Pernette du Guillet - Rymes - Je suis tant bien que je ne le puis dire -  Que d'avoir mal pour chose si louable, Comme à chacun son grand contentement,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/