Je suis aimé de la plus belle

(Publié le 19 mars 2007) (Mis à jour le: 14 janvier 2016)
Je suis aimé de la plus belle
Qui soit vivant dessous les cieux :
Encontre tous faux envieux
Je la soutiendrai être telle.
Si Cupido doux et rebelle
Avait débandé ses deux yeux,
Pour voir son maintien gracieux,
Je crois qu’amoureux serait d’elle.


Vénus, la Déesse immortelle,
Tu as fait mon coeur bien heureux,
De l’avoir fait être amoureux
D’une si noble Damoiselle.

L’Adolescence clémentine
Clément Marot

Je suis aimé de la plus belle L'Adolescence clémentine Poésies Clement Marot

 Poésies Clement Marot - L'Adolescence clémentine - Je suis aimé de la plus belle -  Je suis aimé de la plus belle Qui soit vivant dessous les cieux :



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/