Je méprise profondément ceux qui aiment marcher

(Mis à jour le: 10 mars 2016)

Je méprise profondément ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique: ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau; une moelle épinière leur suffirait amplement.

Comment je vois le monde 1934, Albert Einstein

Une citation sur la musique

 





Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/