Je découvre par Camus que ce

(Publié le 7 mars 2011) (Mis à jour le: 14 octobre 2013)
Evaluer cet article

Je découvre par Camus que ce

n’est pas toujours nous, les

chrétiens, qui cédons le plus à

la rage de nous examiner, de

nous épouiller.

Bloc-Notes 1952-1957

Une citation de François Mauriac



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/