Je conjure nos évêques et nos

Evaluer cet article

Je conjure nos évêques et nos

curés de réfléchir à la

nécessité

que leur caractère leur

impose, de coordonner l’Église

à la constitution et d’aider

la patrie, encore chancelante

sur ses nouvelles bases, à

s’étayer de la force de la

religion

Collection

Une citation de Honoré Gabriel Riqueti – Comte de Mirabeau



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/