J’ai peur

(Publié le 9 décembre 2006) (Mis à jour le: 15 février 2016)
J’ai peur qu’un jour le temps qui passe
Dépose des épines sur notre amour
Pour qu’elles brisent notre parcours
Et que de ta mémoire un jour je m’efface

J’ai peur de perdre un jour mes repères
De m’égarer sur un sentier trop noir
D’errer sans cesse dans le désespoir
Ne pas trouver les chemins tracés par nos pères

J’ai peur que notre fils se noie dans la facilité
Pensant que le bonheur se cueille comme une fleur
Et ne puisse rassembler les morceaux de son cœur
Semés aux quatre vents par trop de légèreté

J’ai peur de ces rides qui creusent mon visage
Comme un sillon tracé pour le lit de mes larmes
Qui me donnent envie parfois de déposer les armes
Et qui me disent tu arrives au terme du voyage

J’ai peur d’être un jour celle qui portera le deuil
D’être obligée de terminer l’aventure en solitaire
Pour enfin te chercher à travers tout l’univers
Si la mort vient te prendre en premier sur le seuil.

J’ai peur poésie Annie Mathieu Poésies contemporaines

 Poésies contemporaines - poésie Annie Mathieu - J’ai peur -  J’ai peur qu’un jour le temps qui passe Dépose des épines sur notre amour



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/