Jacques Jouet, histoire et biographie de Jouet

(Mis à jour le: 30 août 2017)
Jacques Jouet, histoire et biographie de Jouet
Evaluer cet article

Jacques Jouet fait partie des grands auteurs du 20e et du 21e siècle. Il est né le 9 octobre 1947 et vit toujours. Il est connu pour quelques œuvres principales dont Le Poème du jour, La République de Mek Ouyes ou encore Poèmes de métro.

Parcours dans l’écriture

Cet homme se découvre une passion pour l’écriture en plein adolescence. Il parcourt plusieurs genres littéraires et parvient à devenir un écrivain « tout terrain » en composant son répertoire de romans, de poèmes, de nouvelles, d’essais et même de scènes de théâtre. À ses heures perdues, il revêt le rôle de plasticien de talent et compte aujourd’hui plusieurs œuvres de collages.

Quelques liens

Sa carrière littéraire commence en 1978 suite à une première collaboration avec l’Oulipo. À l’époque, Jacques est en plein stage d’écriture au sein du groupe. Il intègre officiellement l’institution en tant que membre en 1983.

L’Oulipo ou Ouvroir de Littérature Potentielle

Jacques Jouet, histoire et biographie de Jouet

Il s’agit d’une association née le 24 novembre 1960. Elle regroupe des savants, des scientifiques et des personnalités littéraires dans le but d’inventer une nouvelle manière d’écrire, celle basée sur les méthodes mathématiques. Le groupe compte plusieurs noms célèbres tels que Raymond Queneau et François Le Lionnais.

Outre sa place importante dans l’Oulipo, Jacques est aussi un membre assidu des Papoux dans la tête. Il s’agit d’une émission radio diffusée sur France Culture et à laquelle participe également François Caradec, Hervé Le Tellier et Paul Fournel. Cette station radio est devenue le support pour son feuilleton célèbre intitulé La République de Mek Ouyes.

Ses œuvres

À certains moments de sa carrière, Jacques Jouet est entré en collaboration avec plusieurs maisons d’édition afin de réaliser des œuvres collectives. Les maisons Seghers et Le Castor astral ont contribué à la plupart des volumes qui composent la Bibliothèque oulipienne. En 2007, il travaille avec Bertrand Jérôme et Françoise Treussard pour publier Les Papous dans la tête chez Gallimard. La même année paraît le Dictionnaire des Papous dans la tête dont l’édition est réalisée la même maison.

Lorsqu’il s’agit de collaboration avec des artistes et autres auteurs, Jacques évoque Tito Honnegger pour la publication d’Un énorme exercice en 2008, Paresse en 2010 ou encore Montagneux en 2012. Il travaille aussi avec Ricardo Mosner pour la réalisation des Portraits mosnériens, dans les éditions Virgile.

En ce qui concerne ses ouvrages littéraires propres, son répertoire se compose d’une trentaine de titres dont les plus connus sont Poèmes de métro, L’Amour comme on l’apprend à l’école hôtelière, Une mauvaise maire, L’Histoire poèmes ou encore Agatha de Beyrouth. Son œuvre MRM lui fait remporter le prix Max-Jacob en 2009.

L’homme est aussi dramaturge avec des scènes majeures telles que Vanghel : Théâtre IV, La République de Mek Ouynes et Mitterrand et Sankara qui sont jouées au Théâtre des Amandiers en 2006 et en 2008, La Chatte bottée ou encore Comment va le monde en un lieu X et un temps Z ? dont la présentation a lieu en 2008 lors de la fête de l’Huma.

Aujourd’hui Jacques Jouet participe à différentes réunions et événements de présentation de l’OuLiPo. Il continue à écrire et dispose d’une liste non-exhaustive d’œuvres à son actif.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/