Il lui suffisait de se dire: je ne

(Publié le 21 mars 2011) (Mis à jour le: 9 mai 2014)

Il lui suffisait de se dire: je ne

serai plus ici; je serai ailleurs.

Ailleurs: c’était un mot encore

plus beau que les plus beaux noms.

Les Mandarins écrit en 1954

Une citation de Simone de Beauvoir




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/