Il fait froid ce matin

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Jamais personne mieux que toi

N’a traversé la solitude

Tu t’inventais des convives

Tu te glissais dans

L’ombre des passants

Comme un murmure qui

Se faufile dans

L’épaisseur du silence

 


 

Tu te couronnais roi

D’Aquitaine et prince

De Neustrie

 

Voulant briser l’indifférence

De tes voisins de chambrée

Tu te proclamais

Triomphateur de l’espace et du temps

Libérateur des peuples opprimés

Voyageur débordant

D’audace et de témérité

Explorateur des mondes inhabités

Vainqueur de grands monstres marins

 

Il fait froid ce matin

Et il pleut

Nous n’allons pas

Traîner longtemps

Mais nous voulions être présents

Au bord de la fosse

Pour te faire  nos adieux

  

Jacques Herman

2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/