François Ier, histoire et biographie de François Ier

(Mis à jour le: 26 mars 2018)
François Ier, histoire et biographie de François Ier
Evaluer cet article

Le Roi François 1er

François Ier est né le 12 septembre 1494  à Cognac et est décédé en 1547. Il est Roi de France dans la période entre 1515 et 1547.

Dit le Roi Chevalier ou Guerrier, François Ier fut également  nommé le Père et Restaurateur des Lettres. Il appartient à la branche de Valois-Angoulême de la dynastie capétienne.

François 1er est connu pour être un monarque de caractère, assoiffé de gloire. Il a conduit les guerres en Italie ce qui lui a permis de se heurter à la culture de la Renaissance italienne.

François Ier

François Ier

Vie de François 1er

François Ier  est né  de Charles de Valois-Orléans et de Louise de Savoie. Il a perdu son père alors qu’il n’avait que 2 ans et fut élevé par sa mère.

Il a été énormément influencé par le goût du raffinement de sa mère.

François Ier était très proche de son cousin, et Roi de France depuis 1498  Louis XII.

Il était un jeune avide de connaissance, intelligent, il présente une rapidité d’apprentissage et un caractère adorable. Son union avec Claude de France, la fille de Louis XII, fait de lui le seul héritier du trône de la France.

C’est en janvier 1515, à la cathédrale de Reims, que François Ier fut sacré Roi de France.

Une fois au pouvoir, François Ier marche vers l’Italie. Il était un commandant courageux ce qui a permis à ses troupes de réaliser de belles victoires contre les Suisse. Une victoire qui lui a valu la statue de chevalier par le seigneur de Bayard.

François Ier était très prétentieux du monarque. Après la mort de l’empereur Maximilien en 1519, François Ier voit son rêve de devenir empereur se réaliser et il se porte candidat à l’élection impériale.

Le roi François Ier

Le roi François Ier

A l’époque, l’Espagne vient de découvrir les richesses du Nouveau Monde, ce qui a offert au Roi d’Espagne  Charles Ier, l’ennemi préjugé du Roi de France, l’élection pour le rôle impériale par les princes électeurs.

Les pires craintes de François Ier devienne donc une réalité. Le Royaume se trouve encerclé par les ennemis. Il a tenté donc de se faire des alliances avec les Royaumes de la région pour pouvoir faire face à Charles Ier, devenu après son élection Charles Quinte.

Malgré un déploiement de richesse, le roi d’Angleterre Henri VIII éprouve un intérêt plus grand à l’or espagnol.

En dépit de toutes ses circonstances, le roi François Ier s’engage dans une guerre en 1522 qui s’est rapidement tournée contre lui. Il perd donc le Milanais.

Affaiblit par la trahison de Bourbon, François Ier ne recule pas. Refusant de se déshonorer François Ier se trouve à la fin prisonnier.

Pour se libérer, il a été contraint de signé le traité de Madrid, mais dès sa sortie, il entame une guerre au sein de la Ligue de Cognac, défiant ainsi les clauses du traité.

En 1529, François Ier, signe un second accord, le traité de Cambrai et il épousa Éléonore de Habsbourg.

François Ier n’hésita cependant pas à entrer en alliance avec tout mouvement qui veut abattre l’empereur, notamment avec les allemands en 1531 et les Turcs en 1536.

Ce n’est qu’en 1544, que la guerre a pu prendre fin avec  le traité de Crépy.

Le règne de François Ier était marqué également par le développement de la vie culturelle et intellectuelle de la France. Un homme curieux qui aimait le raffinement, François Ier a été toujours célèbre pour sa bénédiction et sa protection des poètes, des artistes, des  écrivains et humanistes. C’est pendant son règne que le sponsoring royal a été lancé.

En 1530, il fonde le Collège français, le collège le plus célèbre à l’époque où les élèves sont initiés au grec, au latin ainsi qu’à l’hébreu.

François Ier a été très charmé et attiré par la renaissance italienne. Il décide de se faire entourer par les meilleurs artistes de l’époque dans une tentative d’apporter plus du style au sein du pays, notamment Léonard de Vinci qui a habité la France dès 1516.

Il a également ordonné  la restauration du château de Bloi et  le Louvre. De plus, la cours, est devenue un lieu très plaisant de culture.

Dans le but de mieux manipuler ses guerres, François Ier décide de renforcer son pouvoir au sein du Royaume. Alors, il limite le conseil de roi à peu de personnes des plus loyales, il réunifie le Royaume et contraint les gens à l’appelé sa majesté. Et dès 1530, le parlement fut privé du droit de remontrance.

Il devient de plus en plus moins tolérants, particulièrement avec les religieux.

Le français fut instauré langue officielle du pays en 1539.

François Ier tomba malade et s’éteint le 31 mars 1547, après un règne qui a duré 32 ans, laissant le pouvoir à son second fils Henri II.





Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/