Francois Coppee, histoire et biographie de Coppée

(Mis à jour le: 24 juin 2016)

François Coppée

François Coppée de son nom complet François Édouard Joachim Coppée est un poète, écrivain et dramaturge français.

Il est né le 26 janvier 1842 à Paris et est décédé le 23 mai 1908 à la même ville.

François Coppée est célèbre pour ses faubourgs sentimentaux. Il a connu un énorme succès populaire auprès de ses compatriotes.

François Coppée

François Coppée

Vie de François Coppée

François Coppée est né d’un fonctionnaire parisien. Sa mère était l’une des femmes parisiennes qui prête beaucoup d’attention à ses enfants. Il a fait des études au lycée Saint-Louis avant d’obtenir un poste d’employé de bureau au ministère de la guerre.

C’est à cette époque que Coppée commence à écrire ses premiers vers, qui ont connu un vrai succès sur le public. Sa poésie entrait dans le cadre du fil parnassien. En 1864, apparaissent les premiers poèmes édités de Coppée avant de sortir un recueil en 1866 Le Reliquaire, qui sera suivi un an après du recueil

Intimités et Poèmes modernes.

Il a commencé ensuite à écrire des scènes de théâtre avec Le Passant en 1869 qui a connu un vrai succès lors de sa présentation au théâtre de l’Odéon. Encouragé par le succès de sa première pièce, François Coppée écrit plusieurs autres courts drames comme Fais ce que dois en 1871 et Les Bijoux de la délivrance en 1872.

François Coppée

François Coppée

Les drames de Coppée étaient caractérisés par les scènes de guerres. En 1878, François Coppée réussit à arracher un poste d’archiviste de la Comédie Française. Il y resta jusqu’à ce qu’il fut élu à l’Académie française en 1884. A cette époque, il décide de se retirer de toues les charges publiques et de se consacrer à la poésie. Avec Les Humbles, Le Cahier rouge, Olivier, L’Exilée, Poèmes et récits, Paroles sincères.

François Coppée a été réputé pour être le poète du souvenir de première rencontre amoureuse suite à ses poèmes très touchants qui dégagent beaucoup de sensibilité et d’amour. Il a continué à écrire des poèmes et des pièces de théâtre, d’importances mineures comme Severo Torelli, Les Jacobites.

En 1859, il publia Pour la couronne, qui a été traduite en anglais par John Davidson. François Coppée s’éteint le 23 mai 1908 à Paris après une longue vie et carrière poétique très impressionnante. Il fut inhumé au cimetière de Montparnasse.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/