Fraction du temps

(Publié le 17 septembre 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Dans la paix de l'étang qui s'endort

Dans les frissons bleutés de l'aube d'hiver

Dans les rouleaux de la mer

Qui s'étalent en écume

Ou dans les livres jaunis

Prêts à tomber en poussière

Finalement partout autour de moi

Je n'entends que la voix

De l'éphémère

Qui avance masqué

A pas de loup

Déguisé sous

L'apparence trompeuse

De la longue durée

 

A chaque fraction du temps

Une page se tourne

Que rien ne vient

Jamais remplacer

 

L'inquiétante virginité

Des pages nouvelles

En témoigne

Mais avons-nous le courage

Ou le simple désir

De nous l'avouer

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/