Femmes-Flammes

(Mis à jour le: 15 février 2016)
FEMMES-FLAMMES

Femmes ardentes de Cuba
brûlantes comme leur soleil
qui te dévorent d’un regard noir et braise
le font autant sinon plus que toi

Femmes félines qui ondoyent
balançant croupes et hanches


jambes raides, buste très droit
des silhouhettes qui enchantent

Femmes qui t’appellent des yeux déjà
de la main, d’un baiser
ou d’une langue impudique
femmes que tu regardes malgré toi

Femmes qui te frôlent
te laissant l’odeur sensuelle de leurs cheveux
femmes que très bientôt tu veux
dans la musique de leurs voix

Faites-vous cela sous l’égide de misère-nécessité
ou par instinct de drague inné
ou encore les deux à la fois

Vous femmes ardentes de Cuba

Femmes-Flammes poèmes Claude Colson Poésies contemporaines

 Poésies contemporaines - poèmes Claude Colson - Femmes-Flammes -  FEMMES-FLAMMES Femmes ardentes de Cuba


  1. 6 mars 2007 @ 23:45 jean

    jolie texte Claude
    je ne connais pas Cuba
    mais au Brésil c’est la même chose

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/