Fabrice Luchini, histoire et biographie de Luchini

(Mis à jour le: 29 février 2016)
Fabrice Luchini, histoire et biographie de Luchini
Evaluer cet article

De son vrai nom, Robert Luchini, Fabrice Luchini est un acteur français, père d’Emma Luchini. Il est né le 1er novembre 1951.

Fabrice Luchini en 1993

De Robert à Fabrice

Robert Luchini est né dans une famille d’immigrés italiens. Son père est originaire de Villerupt tandis que sa mère vient du 10ème arrondissement de Paris. C’est dans le quartier de la Goutte-d’Or que Robert grandit et comme il n’aimait pas trop l’école, il préférait crier les fruits et légumes dans le commerce de ses parents. À 13 ans toutefois, sa mère décide de le placer comme apprenti coiffeur dans un grand salon de l’avenue Montaigne. C’est là qu’il adopte le prénom de Fabrice qui lui est resté jusqu’à maintenant.

Un autodidacte

Fabrice Luchini et l’école font deux. Le jeune garçon qu’il était, était plutôt un autodidacte qui avait un goût prononcé pour la littérature. Il dévorait carrément les écrits de Balzac, Flaubert, Céline, Proust, … une passion qu’il cultive jusqu’à nos jours. En grandissant, il devient un jeune homme très sociable et débrouillard. Il enchaîne ainsi les petits boulots et quand il n’est pas garçon coiffeur, il est animateur dans des discothèques. C’est sur la piste du Drugstore que Philippe Labro le découvre en 1968 alors qu’il cherchait des acteurs pour son film Tout peut arriver. Le producteur lui donne alors le premier rôle.

Après ce premier pas, Fabrice Luchini suit des cours d’art dramatique et fit la rencontre d’Eric Rohmer qui lui donne des rôles dans différents films tels que Perceval le Gallois en 1978 et Les nuits de la pleine lune en 1984. C’est grâce à ce second film que l’acteur est nommé au César du meilleur acteur dans un second rôle en 1985.

Une carrière brillante

Avec cette première nomination, sa carrière a littéralement décollé. Il enchaîne ainsi les films à succès ainsi que les récompenses et nominations. Parmi les films qui l’ont le plus rendu célèbre, on peut citer La Discrète de Christian Vincent en 1990, grâce auquel il s’est fait connaître auprès du grand public et remporte le César du Meilleur acteur.

Dans les années 90, il est très recherché dans le cinéma français, mais a quand même trouvé le temps de briller au théâtre qui est sa véritable passion. Le succès vint également à sa rencontre dans ce domaine où il brille par ses prestations de La Fontaine, de Céline, de Paul Valéry, de Roland Barthes, de Nietzsche, … Les auteurs contemporains n’étaient pas en reste. Au théâtre, Fabrice Luchini est nommé quatre fois aux Molières dont deux nominations pour Molière du comédien.

Les années 2000 vinrent ensuite avec d’autres lots de succès comme la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation masculine du Festival de Venise 2015. La même année, il tourne dans Un début prometteur sous la direction d’Emma Luchini, sa fille.

Fabrice Luchini en 2014

Ses récompenses

Fabrice Luchini s’est fait récompenser six fois depuis les débuts de sa carrière. On pourra citer :

  • Prix Jean-Gabin en 1991
  • Prix du jeune théâtre Béatrix Dussane-André Roussin en 1994
  • César du meilleur acteur dans un second rôle en 1994
  • Prix du Brigadier en 2002
  • Saint Georges d’argent du Festival international du film de Moscou en 2007
  • Prix Plaisir du théâtre en 2012
  • Coupe Volpi pour la meilleure interprétation masculine du 72é Festival de Venise en 2015

Ses nominations

De 1985 jusqu’à nos jours, Fabrice Luchini a été nommé neuf fois aux César dont cinq fois pour le César du meilleur acteur. Sa dernière nomination date de 2016 avec L’hermine.

  • En 2013, il a obtenu le Prix du cinéma européen du meilleur acteur durant la 26ème cérémonie des prix du cinéma européen grâce à Dans la maison
  • En 2014, il gagne le Globe de Cristal : la nomination pour le Globe du Meilleur Acteur pour Alceste à bicyclette
  • En 2016, il est nommé pour le Prix Lumières du meilleur acteur pour l’Hermine durant la 21ème cérémonie des prix Lumières

Fabrice Luchini est donc un artiste accompli et c’est pour cela qu’une statue de cire a été érigée en son honneur au musée Grévin de Paris.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/