Euripide, histoire et biographie d’Euripide

(Mis à jour le: 31 août 2017)
Euripide, histoire et biographie d’Euripide
Evaluer cet article

Euripide est l’un des trois grands poètes tragiques de l’Athènes classique avec Sophocle et Eschyle. Il est né en 480 av. J.-C. à Salamine et est décédé en 40- av. J.-C. à Macédoine.

Biographie

Même si Aristophane le qualifie de « gens de rien », l’histoire semble indiquer qu’Euripide est issu d’une famille aristocratique. Il a d’ailleurs bénéficié d’une excellente éducation comme les jeunes Athéniens de son temps. Il a pu étudier la poésie, la musique et les exercices physiques.

Quelques liens

La poésie

Dans sa jeunesse, on dit également, qu’il a fait de la peinture, mais c’est surtout vers la poésie qu’il se tourna. Sa première tragédie date de 455, alors qu’il n’avait que 25 ans. Un talent inné qui le forgea à devenir rapidement un rival de Sophocle.

Au sein du théâtre, Euripide a mené une grande révolution puisque son travail y a fait de nombreux chamboulements. Il a d’abord commencé par réduire le rôle du chœur et remplaça la loi du Destin par l’empire des passions.

Pour tous, Euripide avait un style élégant, brillant, mais aussi pathétique. C’est d’ailleurs à cause de cette dernière caractéristique qu’Aristote le déclara « le plus tragique des tragiques ».

Euripide, histoire et biographie d’Euripide

On le surnomma également « Philosophe du théâtre » puisque dans chacune de ses tragédies, on pouvait ressentir une philosophie hardie. Il lui arrivait même d’abuser un peu trop de tirades philosophiques.

La philosophie

Il faut savoir qu’Euripide s’était intéressé, assez tôt, à la philosophie et aux sciences. Dans ses pièces, on dénotait une forte influence d’Anaxagore, de Protagoras, de Démocrite et d’Héraclite. Il aimait lire leurs œuvres ce qui prouvait que le poète était un homme intelligent, curieux et aventureux.

Pour ses contemporains, c’est à Socrate qu’il s’apparente le plus à cause de sa grande sympathie pour les victimes de la société, même lorsqu’il s’agit de femmes. Il devint d’ailleurs le porte-parole de l’intellectualisme décadent de son époque. Ce qui le différence de ce philosophe, c’est que ce dernier a été arrêté puis exécuté tandis qu’Euripide, lui, choisit de s’exiler en Macédoine malgré son âge avancé. Il y décède au début de l’année 406.

Ses tragédies

Durant toute sa carrière, Euripide aurait écrit 92 pièces dont un peu moins d’une vingtaine ont été conservées dans leur intégralité. Des autres, on n’a pu garder que quelques fragments. Euripide était le plus jeune des trois grands tragédiens d’Athènes.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/