Eric-Emmanuel Schmitt, histoire et biographie de Schmitt

(Mis à jour le: 25 juillet 2016)
Eric-Emmanuel Schmitt, histoire et biographie de Schmitt
Evaluer cet article

Eric-Emmanuel Schmitt a vu le jour le 28 mars 1960 dans la petite commune de Sainte-Foy-lès-Lyon, située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, en métropole lyonnaise. Il est dramaturge et auteur de nouvelles et de romans. Il est également réalisateur en ayant à son actif de nombreux produits cinématographiques célèbres.

Ses années de jeunesse

Eric-Emmanuel Schmitt est issu de deux parents dont la carrière concerne le sport. Son père est un champion de France de boxe et sa mère a été lauréate de la course à pied. Les deux époux enseignent tous deux l’éducation physique et sportive avant que le père ne se convertisse dans le domaine de la kinésithérapie. Il tient un poste de rééducateurs physiques dans plusieurs cliniques pédiatriques.

Le jeune garçon est turbulent et parfois violent. Il en parle d’ailleurs dans l’un de ses écrits, La Nuit de Valognes, en attribuant à la philosophie une matière qui lui a permis de sortir de cette période d’insouciance.

Pendant l’adolescence, il se découvre une passion pour le théâtre lorsque sa mère l’emmène voir Cyrano de Bergerac. Après la représentation, il déclare à ses parents vouloir devenir écrivain. Par la suite, il écrit ses premières scènes de théâtre en en assurant lui-même la réalisation ou en jouant dans certaines scènes. Il se perfectionne en même temps en français grâce à la réécriture des plusieurs œuvres de Molière.

Il achève les classes préparatoires littéraires au lycée du Parc puis, intègre l’Ecole normale supérieure où il obtient son doctorat en philosophie en 1987. Sa thèse s’intitule « Diderot et la métaphysique » dont la publication a lieu en 1997 avec le titre « Diderot ou la philosophie de la séduction ».

eric-emmanuel-schmitt

Les citations d’Eric Emmanuel Schmitt

Des œuvres à succès

Selon Eric-Emmanuel Schmitt, sa conversion à l’écriture s’est définitivement produite en 1989. Auparavant, il est maître de conférences en philosophie et enseigne cette même matière dans plusieurs établissements dont l’université de Chambéry. À partir de 1990, il se consacre de plus en plus à l’écriture en réalisant ses premières pièces à succès. La Nuit de Valognes est mise en scène à l’Espace 44 en 1991, suivie par le Visiteur qui lui permet de gagner trois prix de marque à l’occasion de la Nuit des Molières 1994. Après ces premiers succès, l’auteur est convaincu qu’il est fait pour l’écriture. Aussi abandonne-t-il sa carrière dans l’enseignement pour se consacrer entièrement à sa passion.

La conquête de la France et de l’Allemagne

La carrière d’Eric-Emmanuel Schmitt prendra son envol en France et en Allemagne à partir de 1997. En effet, cette date marque le début des représentations de ses scènes de théâtre sur le sol français et sur celui de l’Allemagne. Ses œuvres telles que Variations énigmatiques ou Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran sont jouées et/ou publiées dans les deux pays. L’auteur collabore avec des acteurs connus comme Alain Delon et Jean-Paul Belmondo.

Il écrit également quelques pièces en faveur des œuvres humanitaires, dont notamment l’Ecole du diable et Mille et une vies.

D’autres genres littéraires

À partir de l’an 2000, l’auteur s’essaie à différents genres littéraires. Romans, nouvelles et récits font partie de son répertoire d’ouvrages. Dans ses écrits, il passe d’un thème à un autre. Différentes religions comme le bouddhisme dans Milarepa ou le judaïsme dans L’Enfant de Noé sont, par exemple les sujets de plusieurs de ses récits.

Il parle aussi de plusieurs entités de l’histoire dont Adolf Hitler dans son ouvrage la Part de l’autre ou le mythe de Faust dans Lorsque j’étais une œuvre d’art.

L’opéra fait également partie de ses passions, passion qu’il relate dans la traduction française de quelques œuvres telles que les Noces de Figaro et Don Giovanni. Il est aussi l’auteur compositeur de quelques musiques.

eric-emmanuel-schmitt

Le cinéma

Outre les centaines de scènes de théâtre qu’il a réalisé, Eric-Emmanuel Schmitt a une carrière dans le cinéma. Ses réalisations à succès sont Odette Toulemonde en 2007 ou encore Oscar et la Dame rose en 2009 avec la participation d’acteurs célèbres comme Albert Dupontel, Michèle Laroque, Amira Casar ou Mylène Demongeot. Il poursuit en même temps la production de ses scènes de théâtre et l’écriture de ses ouvrages.

En 2012, il se met à la tête du théâtre Rive Gauche, épaulé par Bruno Metzeger et Francis Lombrail. La même année, il est élu à l’ « Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique », privilège auparavant octroyé à divers grands auteurs tels que Colette, Jean Cocteau ou encore Anna de Noailles. Il faut savoir qu’il a obtenu la naturalisation belge en 2008.

Une de ses dernières œuvres publiées s’intitule La Nuit de feu en 2015. Dernièrement, l’homme a intégré le jury de l’Académie Goncourt.

Ses prix

Tout au long de sa carrière, Eric-Emmanuel Schmitt s’est vu discerner une quarantaine de prix dans plusieurs pays dont la France, l’Ukraine, la Pologne ou encore l’Allemagne. Ses œuvres sont traduites en 40 langues et jouées dans plus de 50 pays à travers le monde.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/