Entre hier et ailleurs

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 30 novembre 1999)

Un rayon de lumière

s’infiltre à travers la lucarne,

chassant les ombres de la nuit.

 

Je regarde la feuille blanche

immaculée

elle attend, attend les mots du silence.

Écrire pour ne pas mourir

dans le clair-obscur

de la vie.

Mon âme en déshérence

navigue entre hier et

ailleurs.

À l’abri de mon poème

loin des tumultes du temps

les mots s’inventent

un royaume

de terre et soleil,

à la recherche de mon identité,

face au miroir de mes rêves, tu es

celui d’une autre rive,

et j’écris pour ne pas mourir

cherchant à travers les mots ainsi jetés

l’essence même de la vie.

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/