Enfin, puisque c’est Sa demeure

(Publié le 5 septembre 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)


– " Enfin, puisque c'est Sa demeure,
Le bon Dieu, où est-Y ? "
– " Chut, me dit-elle : Il est sorti,
On ne sait à quelle heure. "

 

" Et de nous tous le plus calé
Je dis : Satan lui-même,
Ne sait en ce désordre extrême
Où diable Il est allé. "

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/