Enclos

(Publié le 10 février 2011) (Mis à jour le: 8 septembre 2013)

Enclos

Dans le fruit

délectable

De nos corps

Dans la pulpe

savoureuse

De notre chair

Nous oublions le

temps

Son harpon

impitoyable

Qui peu à peu nous

dégrade

Et nous entraîne

Dans les filets de

la mort

Comment se soumettre

Au détissage de nos

peaux

Aux flux de nos

rides

Aux piétinements de

l’âme

Au pourrissement

des os.

Comment ignorer

La morosité de

l’aube

Les pâleurs de la

nuit

Les brisures de la

flamme

Ou le chant appauvri

Comment redresser

La fourbe courbure

Comment se détourner

De l’avenir

suspendu ?

Une citation d’Andrée Chedid




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/