En ouvrant

(Publié le 9 août 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

En ouvrant les rideaux

La brume de nos coeurs

Se dissipa

 

 

En ouvrant la fenêtre

Ce fut le soleil qui entra

Dans la chambre et tomba

Dans nos bras refroidis

Par l'hiver un peu rude

De cette année-là

 

En ouvrant l'armoire ancienne

Aux couleurs audacieuses

Tu libéras l'oiseau

Retenu prisonnier

Une sittelle silencieuse

Qui s'envola très loin

Sans demander son reste

 

En ouvrant le drap bleu

Déchiré par la lame

Acérée d'un couteau

L'idée te vint de te munir

D'une paire de ciseaux

D'une petite aiguille d'acier

Et d'un fil de coton

Vermillon

 

En recousant en rouge

Les lèvres de la coupure

Tu fis en sorte qu'on vît

A jamais

La trace de la blessure

 

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/