Douze hommes

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Douze hommes qui courent
Après rien
Sur la plage
Et des vagues qui roulent
En vain

 


Et qui meurent à leurs pieds
De longs et filandreux nuages
Chargés de lourd dédain
Et semblent mépriser
Les choses de ce monde
Des cris d'oiseaux de mer
Qui tournent en rond
Juste au-dessus de moi
Et qui donnent un peu
De consistance aux rêves
Et l'humidité de la nuit
Qui tombe
Assez vite
En cette saison
Jacques Herman
2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/