Dom Juan – ACTE V, Scène V

Evaluer cet article
Dom Juan – ACTE V, Scène V

DOM JUAN, UN SPECTRE en femme voilée, SGANARELLE.

LE SPECTRE, en femme voilée: Dom Juan n’a plus qu’un moment à pouvoir profiter de la miséricorde du Ciel; et s’il ne se repent ici, sa perte est résolue.

SGANARELLE: Entendez-vous, Monsieur ?

DOM JUAN: Qui ose tenir ces paroles ? Je crois connaître cette voix.

SGANARELLE: Ah ! Monsieur, c’est un spectre: je le reconnais au marcher.

DOM JUAN: Spectre, fantôme, ou diable, je veux voir ce que c’est.

Le Spectre change de figure, et représente le temps avec sa faux à la main.

SGANARELLE: O Ciel ! voyez-vous, Monsieur, ce changement de figure ?

DOM JUAN: Non, non, rien n’est capable de m’imprimer de la terreur, et je veux éprouver avec mon épée si c’est un corps ou un esprit.

Le Spectre s’envole dans le temps que Dom Juan le veut frapper.

SGANARELLE: Ah ! Monsieur, rendez-vous à tant de preuves, et jetez-vous vite dans le repentir.

DOM JUAN: Non, non, il ne sera pas dit, quoi qu’il arrive, que je sois capable de me repentir. Allons, suis-moi.

ACTE V, Scène V

Dom Juan ou le Festin de pierre écrit par Molière sous la protection de Louis XIV

La pièce de Théâtre Dom Juan ou le Festin de pierre par Molière



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/