Des yeux parfois

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Ton silence fait vibrer
La campagne endormie
Le ciel tout entier
Frissonne de toi
Et mon âme frémit
Dans le magma du monde

 



La terre qui rougit
Le jour vire au gris
Dès que tombent les heures
Sombres du soir
Et les premiers profils
Torses dans le ciel noir

Mais des yeux parfois
Ponctuent le voile
De ma désespérance
Comme des flammes
Vacillantes et fragiles
Qui trouent l’ombre des nuits

Jacques Herman
2012




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/