Des Faux-Semblants De Dune

(Mis à jour le: 8 mai 2014)
Evaluer cet article

Pareils aux grains de sable que la dune

Abandonne au vent,

Tous mes sentiments

Semblent se réduire en poudre de lune

 

la dune

Pareils aux grains de sable que la dune

Abandonne au vent,

Tous mes sentiments

Semblent se réduire en poudre de lune,

Semblent s’envoler vers le firmament,

En formant des runes

Qui une par une

Déclament-un vers de ma vie d’avant.

Mais c’est telle la dune hypocrite

Que ces émotions

Cèdent l’impression

De se mouvoir hors de leur précieux gîte

Pour en fait en quelque fourbe façon

Recréer ce rite

Dont elles héritent

D’elles-mêmes et revenir à leur vision.

Vous suivez ce filet de vent sableux

Et vous y perdez,

Or sous votre nez

S’enfuit la dune par le biais des cieux.

Allez à cette dune vous rallier :

Son envol heureux

Qui d’un air gracieux

Saura vers votre cœur vous faire surfer.

Car c’est pareil aux dunes qui jamais

Ne semblent varier

Que viens se jouer

De votre œil ces sentiments guillerets

Subsistant à votre vue aveuglée

Immuables mais

S’agite une vraie

Armée d’émotions, de vents ensablés.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/