Dépit

(Mis à jour le: 8 mai 2014)
 
Oui, pour jamais
Chassons l’image
De la volage
Que j’adorois.
A l’infidelle
Cachons nos pleurs,
Aimons ailleurs;
Trompons comme
De sa beauté


Qui vient d’éclore
Son coeur encore
Est trop flatté.
Vaine et coquette,
Elle rejette
Mes simples voeux
Fausse et légère,
Elle veut plaire
A d’autres yeux.
Qu’elle jouisse
De mes regrets;
A ses attraits
Qu’elle applaudisse.
L’âge viendra;
L’essaim des Grâces.

'Poésies érotiques' (1778)




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/