Décalée

(Publié le 9 juin 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

dionysos_louvre_ma87DECALEE
Telle une possédée par un langage poétique
D’une  vocation artistique à connotation phonétique
Je plaide « coupable » d’aimer les mots et les livres
L’éclat de la feuille blanche impressionne mon âme afin que je me livre
Ancrée dans mon corps comme par accident
Muses et pygmalions inspirés dans leur élan



M’envoient des bouquets de fleurs en forme de lettres
Que je pose sur mon cœur lorsque je cesse d’être
Voir en soi qui on est vraiment
Voir en l’autre la fin d’un néant
Prête en écriture, je trempe l’encre dans la nature
Et commencent mes premières éclaboussures
De prières honorables.
En prenant l’altitude cérébrale
Se prépare l’apologie des attitudes phénoménales

La mauvaise herbe, devenant  parure
Est bien plus que simple  littérature.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/