De soi-même

(Mis à jour le: 14 janvier 2016)
Plus ne suis ce que j’ai été,
Et ne le saurais jamais être.
Mon beau printemps et mon été
Ont fait le saut par la fenêtre.

Amour, tu as été mon maître,
Je t’ai servi sur tous les Dieux.
Ah si je pouvais deux fois naître,
Comme je te servirais mieux !

Epigrammes
Clément Marot

De soi-même Epigrammes Poésies Clement Marot

 Poésies Clement Marot - Epigrammes - De soi-même -  Plus ne suis ce que j'ai été, Et ne le saurais jamais être.


  1. 22 mars 2009 @ 05:10 TI

    O
    :zzz 😮 😮 😮 😮 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Répondre

  2. 1 octobre 2009 @ 19:49 1

    🙂 😀 😉 8) 😛 🙄 😮 :zzz :sigh: 😕 😥 🙁 😡 un poeme magnifique

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/