Dans mes lieux improbables

(Publié le 12 janvier 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Je vis enraciné dans mes lieux improbables

Accroché d'une main au nuage qui passe

Je survole des terres que je ne connais pas

Si je tombe parfois dans un désert de sable

Je n'y laisse jamais la trace

De mes pas

Si des pierres vivantes

Des arbres transparents

Des fantômes errants

M'interpellent ou si des voix

M'invitent à dénouer

Des écheveaux inextricables

Il me prend alors souvent le désir de m'arrêter

Jusqu'à ce qu'à nouveau je largue les amarres

Et reprenne mon vol vers d'autres contrées

© Jacques Herman – 2007



  1. 12 janvier 2007 @ 14:20 marri

    vraiment un tres beau poeme , j’ai bc aimé, merci

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/