Couche sédimentaire

(Publié le 12 juillet 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Au fond du trou

La mémoire a déposé

Des vestiges du passé

Qui s’amoncellent

Comme une couche sédimentaire

Qui ne paraît pas déplaire

Aux adeptes de la nostalgie

 

Ils creusent

Ils sondent

Ils s’embourbent souvent

Dans la mélancolie

 

Faute d’air

A cette profondeur

Ils suffoquent parfois

Dans la sombre grandeur

Des souvenirs usés

 

Ils s’enlisent alors

Et délirent jusqu’à

Ce qu’une main amie

Vienne les en tirer

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/