Contre-jour

(Mis à jour le: 22 février 2016)
Sachez garder en mémoire jeune femelle
Sur la plage aux regards des passants
De vos atours prometteurs une bagatelle
La cote d’un sous- vêtement décent.

Au bien-aimé, l’art de glisser vos bretelles
Pour découvrir ébahi vos seins grisants
Puis au bambin de recourir à vos mamelles
Pour en téter le bon lait nourrissant

Ainsi l’oiseau qui passe pour sans cervelle
A sut sauver naguère, jusqu’à présent
Cet indéniable savoir faire par l’hirondelle
De ramener ces lendemains plaisants.

Nous passons hélas sans être sur d’éternel
Dans ce dehors d’univers omniprésent
Où notre esprit perçoit peut être l’essentiel
Cet invisible force d’un sacré artisan

Et là, dans la savane, frissonne la gazelle
Avant quelle ne soit vidée de son sang
Sans que cela nuise à l’éclat de l’aquarelle
Par ce roi fauve soudain surgissant.

Et la source nous entraine sous la tutelle
D’un bras de voie lactée coruscant
Diriger l’homme vers l’aube du rationnel
Et laisser la nuit aux vers luisants.

Notre évolution semée d’étoiles spirituelles
Des génies d’échelle humaine, partisans
De rejeter la facilité du hasard occasionnel
Et s’élever à la matière d’où l’on descend.

Et d’un miroir d’objet volant, l’intemporel
Nous parvient l’immensité si reposant
Telle votre image en psyché parait irréelle
Par vos contours glacés ahurissants.

Gardera-t-il en mémoire jeune demoiselle
Ce jeu de nu de vos seins en croissant
Ou ce revers de lune fendue en jumelles
Pour un temps, en son tain vieillissant ?

Et dans ce tourbillon de l’infini sempiternel
Tout juste sortis, encore adolescents
D’embryons planétésimaux gravitationnels
Trouvera-t’on la faculté d’être patient.

Ou brûlera-t-on comme vous jouvencelle
Par les deux bouts la chandelle
Qui nous servait encore de guide la veille.
Ou optera-t-on d’être tout à fait conscient

Par l’abandon de ce jeu insouciant
Et d’user du strict nécessaire à bon escient ?

Contre-jour Poésie Pierre Raoux Poésies contemporaines

 Poésies contemporaines - Poésie Pierre Raoux - Contre-jour -  Sachez garder en mémoire jeune femelle Sur la plage aux regards des passants



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/