Conte d’amour III

(Publié le 12 septembre 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

 

Mon coeur est un cercueil vide dans une tombe ;
Mon âme est un manoir hanté par les corbeaux.
Ton coeur est un jardin plein des lis les plus beaux ;
Ton âme est blanche ainsi que la blanche colombe.



Mon rêve est un ciel bas où sanglote le vent ;
Mon avenir, un tertre en friche sur la lande.
Ton rêve est pur ainsi que la plus pure offrande,
Ton avenir sourit comme un soleil levant.

Ma bouche a les venins des fauves belladones ;
Mes sombres yeux sont pleins des haines des maudits.
Ta bouche est une fleur éclose au paradis,
Tes chastes yeux sont bons comme ceux des madones.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/