Conserver ta trace

Evaluer cet article

Nous n’irons pas plus loin

Tu viens de te draper

Dans un linceul grisâtre

Taché d’huile et de sang

Puis tu t’es allongée

Comme pour t’endormir

Définitivement

Dans l’herbe bleue qui borde le champ
 

Les coulisses de mon délire

Se sont alors remplies

D’une odeur âcre et tenace

Comme si j’étais invité

A conserver 

Pour toujours ta trace
 

Jacques Herman

2010

 



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/