Confidences

(Publié le 25 décembre 2006) (Mis à jour le: 8 janvier 2016)
Je dis que l’avenir se souviendra de nous.

Je désire et je brûle.

A nouveau, l’Amour, le briseur de membres,
Me tourmente, doux et amer.
Il est insaisissable, il rampe.

A nouveau l’amour a mon cœur battu,
Pareil au vent qui, des hauteurs,
Sur les chênes s’est abattu.

Tu es venue, tu as bien fait:
J’avais envie de toi.


Dans mon cœur tu as allumé
Un feu qui flamboie.

Je ne sais ce que je dois faire,
Et je sens deux âmes en moi.

Je ne sais quel désir me garde possédée
De mourir, et de voir les rives
Des lotus, dessous la rosée.

Et moi, tu m’as oubliée.

 

Poésie Sappho

Sappho

Confidences Poésie Sappho

 Poésie Sappho - Confidences -  Je dis que l'avenir se souviendra de nous. Je désire et je brûle.


  1. 30 mars 2011 @ 16:17 Esmenard

    Sappho
    Le style d’écriture de Sappho est tout simplement magnifique.
    Ce poème est une de ses plus belles oeuvres.
    Je pense que si elle n’avait pas eu autant d’affinités avec les femmes, son style s’en serait ressenti.
    Dommage que cette admirable poètesse ne soit que si peu connu du monde.

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/