Comme il arrive à l’ombre

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Comme il arrive à l'ombre
De parler au soleil
Tu t'adresses au ciel
Pleine de suffisance
Et de désinvolture
Après un long silence

 

Parfois il te répond
Par simple politesse
Il arrive qu'il balance
Des propos anodins
De pure convention
Et sûre de toi-même
Tu te pavanes auprès
De tristes congénères
Toujours à l'affût
De nouvelles sensations
On te flatte
On t'honore
On te tresse des couronnes
Largement imméritées
Tandis que le ciel
A la tombée du jour
Plonge en rougeoyant
Dans l'hilarité

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/