Comme des ballons

(Publié le 1 mars 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Notre avenir paraît avoir trouvé

Sa porte de sortie

Ouverte sur l'éternité

Rien à présent ne nous sépare plus

De la lumière ultime

Et de la paix retrouvée

C'en est fini semble-t-il

Des sentiers débordants

De ronces et d'épines

D'herbes folles et d'orties

Tout paraît maintenant

Agréablement lisse

Et brillant

Nos corps allégés

Flottent comme des ballons

Aux couleurs de l'été

Gonflés de gaz

Et poussés par le vent

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/