Charles-Maurice de Talleyrand, Histoire et Biographie de Talleyrand

(Mis à jour le: 9 août 2017)
Charles-Maurice de Talleyrand, Histoire et Biographie de Talleyrand
Evaluer cet article

Charles-Maurice de Talleyrand

Talleyrand né Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, le 2 février 1754 à Paris, et décédé le 17 mai 1838 à Paris.

C’est un diplomate et homme politique français qui a énormément contribué à la Révolution française de 1789 et à la vie politique du pays après la Révolution.

Il est connu également pour ses qualités de grand négociateur.

Talleyrand avant la Révolution

Talleyrand, est l’aîné d’une famille de haute noblesse de France. A cause de son pied bot, il n’a pas eu le droit d’entamer des fonctions militaires (les fils aînés des familles nobles sont généralement des militaires).

Charles-Maurice de Talleyrand

Charles-Maurice de Talleyrand

Citations Charles-Maurices de Talleyrand

Il décide alors d’entamer une vie d’ecclésiastique et entre à l’âge de 15 ans au séminaire Saint-Sulpice où il obtient son baccalauréat et il soutient par la suite une thèse en théologie.

Le 1er avril 1775, Talleyrand fut nommé prêtre, 2 ans après, il devient vicaire général du diocèse de Reims.

Agent général du clergé de France, Talleyrand s’est vu obligé en 1781 de protéger l’Eglise contre les besoins excessifs de Louis XVI en argent. En 1788, il fut élu par le roi député du clergé aux Etats généraux.

Talleyrand après a Révolution

En juillet 1789, juste après la Révolution française, Talleyrand  a été nommé membre du comité de constitution de l’Assemblée Nationale. Ayant été un agent du clergé de France, il connaissait bien les biens de l‘Eglise, pour ceci, il a proposé à la fin de l’année 1789 de confisquer les biens du clergé pour améliorer l’état des finances du pays. C’est la première fois qu’il s’illustre publiquement. En 1791, Talleyrand prend part pour la Constitution civile du clergé et prête serment sur celle-ci et il démissionne de son évêché.

Talleyrand entame par la suite une mission diplomatique à Londres afin de rassurer la monarchie anglaise sur la politique de la France.

Talleyrand

Talleyrand

Lorsqu’il retourne à Paris, il trouve qu’il était devenu un sujet d’accusation suite à des lettres compromettantes qui ont été retrouvées dans l’armoire de Louis XVI. Il décide alors de s’exiler à Londres, il part ensuite vers les Etats-Unis.

Une fois les accusations furent levé, il revient en France et occupe le poste de ministre des Relations extérieures.

A cette époque, Talleyrand rencontre le général Bonaparte. Une amitié est née entre les deux hommes.

Talleyrand, démissionne du ministère, il contribue et organise avec Bonaparte le coup d’État du 18 brumaire, le 9 novembre 1799.

Lorsque Bonaparte accède au pouvoir après le succès du coup d’état, il rend à son ami, Talleyrand son poste de ministre des Relations extérieures. Suite à l’augmentation des cas d’attentats visant à tuer Bonaparte, Talleyrand aurait joué un rôle très important en 1804, d’instigateur ou bien de conseiller dans l’exécution du duc d’Enghien.

Bonaparte le nomme par la suite Grand chambellan en juillet de la même année et il assiste au sacre de Napoléon le 2 décembre 1804. Connu pour ses qualités de négociateur, Talleyrand fut chargé de négocier les traités de Presbourg en 1805 ainsi que celle de Tilsit en 1807. Il fut élu alors prince de Bénévent.

L’empereur Bonaparte était très ambitieux, que Talleyrand commence à sentir que la fin de l’Empereur approche.  En 1807, il se fait nommer Vice Grand Electeur et quitte le poste.

Charles Maurice de talleyrand

Charles Maurice de talleyrand

Talleyrand commence à se rapprocher des ennemis de Bonaparte, ce qui met en colère ce dernier, qui pourtant lui demande de revenir au ministère des Relations extérieures en 1814, mais Talleyrand qui savait que c’était la fin pour Bonaparte a refusé.

En 1814, après que Bonaparte ait chuté, Talleyrand fut appelé au Conseil de régence, il fut ensuite nommé le président du gouvernement provisoire. Talleyrand prend alors la décision de faire revenir Louis XVIII sur le trône, et prend la charge du ministère des Affaires étrangères.

Talleyrand a réussi en septembre 1814, lors du congrès de Vienne (la France n’y était pas invitée) à réduire les sanctions contre son pays grâce à des manœuvres très habiles et malins. En 1815, Louis XVIII le nomme Grand chambellan en 1815, et il reste loin du pouvoir pendant 15 ans. En effet, en  1830, Talleyrand participe à l’instauration de la monarchie de Juillet et il fut élu ambassadeur de la France à Londres.

Il a contribué énormément dans l’indépendance de la Belgique.

En 1834, Charles-Maurice de Talleyrand décide de se retirer définitivement de la vie politique. Talleyrand est mort le 17 mai 1838 et il fut inhumé dans une chapelle à proximité du château de Valençay.   Cet homme incontournable en diplomatie et en double-jeu est reconnu pour sa longévité politique pendant une période marquée des révoltes et des coups d’état !




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/