Charlemagne, histoire et biographie de Charlemagne

(Mis à jour le: 17 mai 2017)
Evaluer cet article

Charlemagne, encore appelé « Le Grand » ou Charles Ier fait partie de la dynastie des Carolingiens. À partir de 768, il est élevé au titre de roi des Francs. En 800, il devient empereur. Son règne est marqué par plusieurs conquêtes ayant permis l’élargissement de son royaume.

Sa jeunesse

Charlemagne est le petit fils de Charles Martel, le souverain du royaume des Francs vers le début des années 700. Son père est Pépin de Bref, un descendant de la lignée appelée Pépinides et roi des Francs de 751 et 768. Sa mère est Bertrade de Laon, encore appelée « Berthe au Grand pied ». Elle est une aristocrate issue également d’une grande famille noble des Francs.

Charlemagne est né un 2 avril, toutefois, son année de naissance est restée un sujet à controverse jusqu’à présent. En effet, certains écrits parlent de l’année 742, soit un an avant le mariage religieux de ses parents, tandis que d’autres évoquent les années 747 ou 748. Cette incertitude est la conséquence de l’inexistence d’archives écrites de l’époque. En effet, les Annales, par exemple, n’existent que lorsqu’il monte lui-même au pouvoir.

charlemagne

Les citations de Charlemagne

Plusieurs débats sur son lieu de naissance apparaissent également entre les historiens. En effet, les sources parlent de Querzy-sur-Oise, d’Ingelheim am Rhein, ou d’Aix-la-Chapelle d’après Victor Hugo. Là encore, aucune source de l’époque n’est à la portée des historiens et archivistes. La première évocation du lieu de naissance de Charlemagne vient de Godefroi de Viterbe qui parle de l’Ingelheim.

En ce qui concerne son éducation, les historiens font aussi face à l’inexistence de sources sûres. Cependant, les quelques informations plus ou moins certaines démontrent que Charlemagne n’aurait appris à écrire qu’à l’âge adulte. Il sait pourtant lire depuis l’enfance, notamment le latin. Le francique est sa langue maternelle

Ses débuts dans les responsabilités royales

Charlemagne est proclamé roi en même temps que son frère Carloman, en 768 par le pape sur l’initiative de leur père Pépin le Bref qui veut départager son royaume entre ses deux fils. Charles prend en charge l’arc occidentale de la Garonne jusqu’au Rhin et Carloman s’occupe de l’Alémanie. Les autres territoires dont l’Australie, la Neustrie et l’Aquitaine sont divisés en deux.

Lorsque Carloman décède en 771, Charlemagne prend possession de son royaume, royaume qui devait revenir aux fils de Carloman. Dès lors, Charles devient le souverain de l’ensemble des territoires francs à savoir l’Australie, Neustrie, Bourgogne, la Provence, l’Alémanie, l’Aquitaine, Bavière et la Frise.

charlemagne-et-alcuin

Conquêtes et élargissement du territoire franc

Lors de son règne, Charlemagne entreprend la conquête de plusieurs territoires aux alentours du royaume des Francs. Il étend son pouvoir jusqu’en Italie, notamment dans la région de Lombardie. Il parvient à en faire la conquête en 773 et en 781, l’un de ses fils, appelé Carloman et rebaptisé Pépin est couronné roi d’Italie.

Le royaume de la Saxe est déjà tributaire du pouvoir franc pendant le règne de Pépin de Bref. Mais lorsque le tribut, d’une valeur de 300 chevaux ne parvient par au royaume des francs, des tensions commencent à se créer entre les deux royaumes. Charlemagne fera la conquête de la Saxe en 772.

En Espagne, l’élargissement du royaume franc devait se faire par une alliance avec plusieurs gouverneurs espagnols dont Suleyman, celui de Barcelone. Mais l’armée franque est arrêtée par les forces de l’émir de Cordoue. Les Francs se retirent de l’Espagne.

D’autres régions comme la Bavière, le royaume des Avars dans le Danube, la Frise orientale, la Bretagne feront partie de ses lieux d’expéditions. En tout, le royaume franc est délimité à l’ouest par l’océan Atlantique ; au sud par l’Espagne dans la région d’Ebre et par l’Italie dans celle de Volturno ; à l’est par la Saxe, les Carpates et l’Oder et au nord par la mer Baltique, la mer du Bord et la Manche.

Fin de règne et fin de vie

Charlemagne meurt le 28 janvier 814, mais lègue son royaume à son seul fils survivant, Louis le Pieux. Il le couronne de ses propres mains en 813. Lors de sa mort, une cérémonie mortuaire est organisée à la cathédrale d’Aix-la-Chapelle en son honneur. Son corps repose sous le dallage de la Chapelle palatine.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/