Chanson

Evaluer cet article
Las ! que nous sommes misérables
D’estre serves dessous les loix
Des hommes legers et muables
Plus que le feuillage des bois !

Les pensers des hommes ressemblent
A l’air, aux vens et aux saisons,
Et aux girouettes qui tremblent
Inconstamment sur les maisons.

Leur amour est ferme et constante
Comme la mer grosse de flots,
Qui bruit, qui court, qui se tourmente,
Et jamais n’arreste en repos. …

 

Bergeries

Philippe Desportes

Chanson Bergeries Poésie Philippe Desportes

 Poésie Philippe Desportes - Bergeries - Chanson -  Las ! que nous sommes misérables D'estre serves dessous les loix


Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/