Chaleur sans ombre aucune et

Evaluer cet article

Chaleur sans ombre aucune et brûlante dans le bateau, à midi. Sur les bords, petits vilains rochers pelés Moeurs batelières cherchant le bonheur présent, et par là se rapprochant des moeurs militaires.

Journal, 28 juillet 1805. Stendhal




Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/