C’était un long sentier

Evaluer cet article

C’était un long sentier

tout pavé de braise rouge.

… à chaque pas, je

trébuchais; j’étais tout en

eau, chaque poil de mon

corps avait sa goutte de

sueur, et je haletais de

soif.

Lettres de mon moulin

1866

Une citation de Alphonse Daudet



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/