C’est la charrue

(Publié le 7 décembre 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Écoutez

Tendez l'oreille

Percevez-vous ce grondement sourd

De la terre qui s'éveille 

C'est la charrue

C'est la charrue 

Non mes frères ce n'est pas L'heure des labours 

C'est la charrue

C'est la charrue 

Non mes frères c'est la fin

Du grand sommeil 

 

Le ciel ne vous paraît-il pas

Déjà moins lourd 

Voyez l'horizon qui poudroie

Et le Bois d'AmourQui étincelle 

Ah que n'entendez-vous pas

L'appel rauque des corbeaux

Qui survolent la plaine

Et les roulements du tambour

Qui ondulent par dessus les toits 

 

Tout et n'importe quoi

C'est la charrue

C'est la charrue

 

Non mes frères c'est Dieu qui broie

Le monde entre ses doigts  

 

 

© Jacques Herman – 2006



  1. 9 décembre 2006 @ 16:30 farah

    beau poeme

    Répondre

  2. 10 décembre 2006 @ 06:07 Pierrot

    Original, ça sonne bien

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/