C’est de l’or

Evaluer cet article

poésie-des-fleurs

Les pétales des années, c’est de l’or
Elles s’éfeuilles doucement, jour aprés jour
Je vogue entre deux rives, le passé et l’avenir
Mon bateau s’avance sur l’océan de ma vie

Le passé me rapelle des souvenirs
Tout ces gens que j’ai connus
Et tout ceux déjà disparus

Je regarde les pages de ma vie s’éffeuiller
C’est un livre ouvert ou tout est écrit
Je hume un peu de ce parfum de nostalgie

Et les pages s’en vont à petits feux
Une douce odeur me vient, c’est celle de l’amour
Elle me fait découvrir des choses que je croyais disparu

De l’amitié aussi, qui me tient compagnie
Moi la rose, je commence un peu à fanée
Une ou deux rides, au coin des yeux

Je ceuille mon avenir, pétale aprés pétale,jour aprés jour
puis une nuit,puis le matin et jusqu’au bout de la vie
Et j’ai hâte d’être demain, pour me souvenir de hier

Demain, je verrai grandir ma petite fille
Un autre jour,un autre horizon,un ciel pleins d’étoiles
Dans le firmanent de ma vie, des étincelles d’envie
Je veux ceuillir, puisque la vie continue

 

PASIONATA

C’est de l’or poésie pasionata Poésies contemporaines

 Poésies contemporaines - poésie pasionata - C’est de l’or -   Les pétales des années, c'est de l'or Elles s'éfeuilles doucement, jour aprés jour


Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/