Celui qui s’aime au-delà de tout

(Publié le 12 mars 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

C'est ainsi que tout commence

On gratte du doigt l'écorce

Et sans le moindre effort

Le trou s'élargit

Il suffirait de peu

Pour qu'on y logeât

Une part de soi-même

Mais la taille du trou

Jamais ne suffit

A celui qui s'aime

Ai-delà de tout

Il creuse

Il fore

Il transperce le bois

Jusqu'à s'arracher les ongles

De tous les dangers

Il est averti

Mais il ne veut rien entendre

Et l'arbre bientôt

Va tomber sur lui

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/