Poète Félix Leclerc

Les fleurs ont ouvert leurs parasols et la taille fine dans leurs robes à plis se chuchotent leurs ennuis de fleurs en fumant des parfums dans des tiges. L'une se plaint des visiteurs nocturnes(les araignées),

J'ai un fils enragé Qui ne croit ni à dieu Ni à Diable ni à moi J'ai un fils écrasé Par les temples de la Finance Où il ne peut entrer Et par ceux des paroles D'où il ne peut sortir

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/