Rahma Khiari

0
Evaluer cet article

Il y a déjà plus d’un an, que le
feu révolutionnaire qui est parti de chez nous a embrasé tout le monde arabe
d’un printemps des peuples. Un printemps de libertés, de promesses et de rêves.
On a eu cette brève espérance d’un avenir où nos enfants, et nos petits-enfants
allaient grandir en étant libres, que nous allions accéder aux statuts de
citoyens et exercer ce droit délicieux de l’existence civique aux sein d’une
démocratie qui respectera nos droits les plus élémentaires.
Lire la suite...

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/