Poèmes An Braz

Poèmes An Braz

Evaluer cet article

Parce que les supporters de l’OM chantent des propos qui les dépassent…

« Aux armes ! »

« Aux armes ! »

criaient-ils en canon,

Un écho de sirène d’alarme

Lancé tel un boulet, une explosion,

Un vacarme.

« Aux armes ! »

Lire la suite...

Poèmes An Braz

Evaluer cet article

Le silence souffle et s’engouffre dans ma ruelle,

La nuit laisse glisser son voile le long des fenêtres ;

Monsieur, Madame, s’ensommeille dans un profond bien-être,

La cheminée abandonnée avec sa flamme sentinelle.

Le silence souffle et s’engouffre dans ma ruelle,

La nuit laisse glisser son voile le long des fenêtres ;

Monsieur, Madame, s’ensommeille dans un profond bien-être,

La cheminée abandonnée avec sa flamme sentinelle.

Lire la suite...

Poèmes An Braz

Evaluer cet article Tournez, Tournez, les aiguilles du Temps, Tournez à la manière des carrousels Que l’Hiver fait déserter des enfants Et que peuple un couple d’amants De la jeunesse de ses fragiles ritournelles.  

Poèmes An Braz

Evaluer cet article Femme, Lorsque l’automne souffle sur tes charmes, Qu’un à un tes vêtements tu effeuilles, Alors moi de mon côté je rends les armes : Moi je frissonne tout comme une feuille.  

Poèmes An Braz

Evaluer cet article Un petit chat jouant sur une botte de foin Et mes souvenirs réapparaissent au loin. Un petit chat jouant sur une botte de foin Et mes souvenirs réapparaissent au loin.

Poèmes An Braz

Evaluer cet article Le Temps, pareil aux vagues sur le sable, Ronge et ronge le rivage de ma mémoire, Glisse entre mes doigts, insaisissable, Me laissant couler vers mon seul désespoir.  

Poèmes An Braz

Evaluer cet article Ignorant de mon être, dorloté de couvertures d’insouciances, La pupille irisée d’un clair et dépourvue de toute méfiance, Ecoutant les musiques que le vent me souffle à l’oreille, Je me laisse délicatement caresser par une plume de soleil.

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/