Contrerimes

Contrerimes / Poésie Paul-Jean Toulet

Un Jurançon 93
Aux couleurs du maïs,
Et ma mie, et l’air du pays :
Que mon coeur était aise.

Ah, les vignes de Jurançon,
Se sont-elles fanées,
Comme ont fait mes belles années,
Et mon bel échanson ?

Dessous les tonnelles fleuries
Ne reviendrez-vous point
Lire la suite...

Contrerimes / Poésie Paul-Jean Toulet

Toute allégresse a son défaut
Et se brise elle-même.
Si vous voulez que je vous aime ;
Ne riez pas trop haut.

C’est à voix basse qu’on enchante
Sous la cendre d’hiver
Ce coeur, pareil au feu couvert,
Qui se consume et chante.

Contrerimes
Paul-Jean Toulet

Contrerimes / Poésie Paul-Jean Toulet

Tel variait au jour changeant
– Avec l’or de tes boucles,
Le sang d’un collier d’escarboucles
Dans ma tasse d’argent
Qui, tout de roses couronnée,
– Sur la ligne où se joint
L’ombre au soleil – jetait au loin
Une pourpre alternée ;

Lilith, et, telle, un jour d’été,
J’ai vu noircir ta joue,
Lire la suite...

Contrerimes / Poésie Paul-Jean Toulet

Sur l’océan couleur de fer
Pleurait un choeur immense
Et ces longs cris dont la démence
Semble percer l’enfer.

Et pais la mort, et le silence
Montant comme un mur noir.
… Parfois au loin se laissait voir
Un feu qui se balance.

Contrerimes
Paul-Jean Toulet

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/